Hommage aux victimes des attentats du vendredi 13 novembre 2015

L'Après-demain du 13… et demain ...

J'ai rencontré E. mardi après-midi Place de la République, alors que de nombreuses personnes allaient et venaient toujours autour de la place, recueillies, pensantes …
Assis en tailleur sur le bitume humide, face aux bougies et au multiples mots de soutien, d'union, E. me dit qu'il vient de perdre sa petite soeur qui était au Bataclan. Il est désespéré, en colère. Il est là depuis plusieurs jours. Au milieu du flux de ses paroles, il me glisse que sa petite soeur était musulmane, lui athé, qu'il vient d'une cité, il ne comprend pas tout cela, des pourquoi et encore des pourquoi... Les larmes glissent le long de ses joues alors que nous nous tenons les mains. Il me remercie de le soutenir, j'ai tellement envie de le protéger lui et les autres face à cette barbarie. Nous avons partagé un moment lui et moi. Tout comme avec une dame d'un certain âge rue Bichat, où sans nous connaître, nous avons commencé à parler car chacun a besoin de partager ses émotions, son ressenti. Nous nous sommes embrassées, un instant de réconfort.

 

ATTENTAT13112015